mercredi 3 septembre 2008

il ne faut pas vendre la peau de l'ours pour en faire des bonnets

Les défenseurs des animaux vont tenter cette semaine de mettre fin à une tradition vieille de près de 200 ans en Grande-Bretagne : les bonnets à poil d'ours portés par les gardes du palais de Buckingham à Londres. La Peta, une organisation qui défend le «traitement éthique des animaux», dénonce l'utilisation de peaux d'ours bruns canadiens pour la fabrication de ces couvre-chefs très appréciés des touristes qui viennent nombreux chaque jour admirer la relève de la garde devant le palais royal de Buckingham.

(source 20minutes.fr)


..

3 commentaires:

Morelle a dit…

Ces bonnets , ça vaut la peau des fesses! Encore un ours mal léché...

Ciel23 a dit…

Très drôle ;-))

Alain-R a dit…

Il sont vraiment sans hêne ces britiches...