lundi 5 avril 2010

le cercle des poêtes disparus ?

Un gendarme a été suspendu cette semaine pour avoir écrit un poème en soutien à son collègue Matelly, radié pour avoir critiqué le rapprochement police-gendarmerie au sein du ministère de l'Intérieur, a-t-on appris samedi auprès d'une association de militaires.
source 20minutes.fr


5 commentaires:

Alain-R a dit…

Même avec des poèmes
Si l'manifestant bronche
Il se prendra quand même
La matraque dans la tronche...

(c'est de moi...)

papybic a dit…

c'est jolis,

papybic a dit…

le poême que dis le gendarme aussi est de moi

Alain-R a dit…

Très joli aussi!
On est vachement doué quand même hein?

Le blog 2 Jim a dit…

clapclapclapclap !!!